Le goût salé du vent

12,90

 

Un roman pour les lecteurs à partir de 12 ans, dans la collection Granite

Prudence a grandi sur un bateau, au gré du vent, en suivant le rêve de ses parents.

Le roman nous promène des côtes de l’Afrique aux Antilles, en faisant un détour par les États-Unis.
Le drame apparaît dès le début, en filigrane de ce roman qui dépeint la vie idyllique d’une famille soudée. La trahison de la mère et la séparation des parents sont évoquées à travers les yeux d’une adolescente révoltée, arrachée à une vie de rêve.

Prudence doit se reconstruire dans un univers qui lui est totalement étranger.

Le roman raconte ce temps d’errance et de fragilité, avec le souvenir d’une vie de voyage et d’aventures, qui s’estompe peu à peu pour laisser place à la résilience de l’héroïne et de sa famille.

« Le goût salé du vent »  est nominé pour le prix Cendres !

  • OPALIVRES : Les émotions sont là, le ton est juste et l’écriture très fluide est belle et poétique. Un très bon roman court où l’essentiel est là. Un coup de cœur d’Opalivres ! ♥
  • ORELYNOA-BOOKS : Les mots sont choisis avec délicatesse, on est totalement immergé dans cette histoire et dans la tête, dans les pensées de Prudence. J’ai adoré ce roman à la fois touchant, émouvant et ancré dans la réalité…
  • SOPHIELIT : Petite pépite inattendue que celle-ci, qui a attiré mon regard avec les couleurs de sa couverture alors que je n’en connaissais rien… C’est un récit doux, lent, intimiste, qui résonne dans la violence du rejet, dans la difficulté à se faire à une vie sans embrun. Beau. Parfait pour l’été. 
  • BIBLIOTHÈQUES POUR TOUS : Caroline Toury « écrit juste », dans une jolie langue elliptique qui suggère par petites touches le ressenti de l’adolescente, ses sentiments, ses révoltes et questionnements.
  • INSTRAGRAM AURELIVRES57Ce court roman est d’une beauté et d’une puissance incroyables. On oscille entre passé et présent. Entre la vie d’adolescente de Prudence à Nantes aujourd’hui et son enfance sur le bateau de ses parents au gré des escales. Et on comprend au fil des pages que l’histoire a pris un tournant imprévisible. Un évènement devenu une cicatrice dans le cœur de la jeune fille qui n’a plus de repères, où tout est à reconstruire.
  • CITROUILLE (revue librairies Sorcières) : Ce premier roman de caroline Toury est une perle !